Back To Top

> Informations > Actualités > Une solution ISO pour que 2,4 milliards de personnes bénéficient de toilettes (...)

Une solution ISO pour que 2,4 milliards de personnes bénéficient de toilettes décentes

Pour bon nombre d’entre nous la disponibilité de lieux d’aisance va de soi. Pourtant, dans le monde, un tiers de la population n’a pas accès à des toilettes décentes. Les problèmes qui en résultent sont nombreux : mauvaise santé, absentéisme au travail ou à l’école, absence d’intimité et de sécurité, manque de concentration et épuisement. Or, d’après les estimations, dans de nombreux pays, la perte de productivité due à une hygiène et à des services d’assainissement insuffisants représente un coût pouvant aller jusqu’à 5 % du PIB. Les normes ISO peuvent contribuer à faire évoluer la situation en améliorant la qualité de vie de 2,4 milliards de personnes et en leur rendant leur dignité.

La Journée mondiale des toilettes (19 novembre) a pour objectif d’attirer l’attention sur l’importance des systèmes d’assainissement et d’hygiène pour bâtir une économie forte, améliorer la santé et garantir la sécurité et la dignité des populations vulnérables. Assurer d’ici 2030 l’accès de tous, partout dans le monde, à des toilettes dignes de ce nom, est une priorité mondiale pour le développement inscrite dans les Objectifs de développement durable des Nations Unies.

Dans de nombreuses régions du monde, en particulier dans les zones rurales, les habitants disposent de systèmes d’assainissement sommaires avec latrines et toilettes extérieures. Ces systèmes autonomes, où les eaux usées sont traitées sur place, sans passer par des réseaux d’égouts collectifs, peuvent être une solution hygiénique peu coûteuse lorsqu’ils sont mis en œuvre correctement avec un assainissement sûr. Pourtant, faute de ressources ou de qualifications suffisantes, on observe que dans de nombreuses communautés locales, notamment dans les pays en développement, les systèmes d’assainissement sont mal conçus ou inexistants.

ISO 24521 propose des lignes directrices pratiques pour la gestion et la maintenance de systèmes d’assainissement de base des eaux usées à usage domestique. Cette nouvelle norme propose également des conseils pour la formation des utilisateurs et des opérateurs, l’évaluation des risques, et la conception et la construction de ce type de systèmes, y compris des technologies alternatives qui peuvent exploiter les ressources locales. ISO 24521 peut être utilisée par des services publics ou privés d’assainissement des eaux usées, pour une ou plusieurs habitations, quel que soit le type d’installation.

Comme l’explique Gerryshom Munala, Animateur du groupe de travail chargé de l’élaboration d’ISO 24521, « la demande pour ces lignes directrices est venue d’organismes publics soucieux de doter de services d’assainissement de nombreuses communautés rurales et quelques communautés urbaines défavorisées sous-équipées ou incapables de gérer les infrastructures en place et d’offrir de meilleurs services à leurs usagers. »

Il faut pourtant faire plus. Les technologies actuelles ne parviennent pas à répondre aux nombreux défis que pose le manque d’assainissement, d’infrastructures et de ressources. Pour aider à aborder cette question, l’ISO a créé un nouveau comité de projet chargé d’élaborer une norme axée sur les caractéristiques des produits et les critères applicables aux technologies nouvelles. L’ISO/PC 305 a pour vocation d’aider les concepteurs de produits qui cherchent des solutions à ne pas gaspiller des ressources et un temps précieux. Les autorités gouvernementales et les ONG adopteront plus facilement ces solutions en ayant l’assurance qu’elles satisfont à leurs exigences et qu’elles conviennent aux conditions locales.

La future norme relative aux installations sur site traitera du recyclage et de la récupération de ressources dans le dispositif, de la sûreté du traitement, de l’expérience positive des usagers et du coût. La norme devrait être disponible en 2018.

La solution ISO pour relever le défi de l’assainissement comprend deux volets : ISO 24521, une norme relative à la gestion sur site des services d’eaux usées domestiques de base, et une future norme qui proposera des lignes directrices sur les technologies et solutions nouvelles. Ensemble, ces deux normes permettront de réduire l’impact environnemental du traitement des eaux usées, et de proposer des solutions aux usagers et aux communautés afin de changer la vie et d’améliorer la santé de 2,4 milliards de personnes. (source site ISO)